Au trente-et-un du mois d'août

Le trente et un du mois d'août
Nous vîmes venir sous l'vent à nous,
Le trente et un du mois d'août
Nous vîmes venir sous l'vent à nous,
Une frégate d'Angleterre
Qui fendait la mer et et les flots,
C'était pour attaquer Bordeaux

Buvons un coup, buvons-en deux 
A la santé des amoureux,
Buvons un coup, buvons-en deux 
A la santé des amoureux,
A la santé du Roi de France
Et merde pour le Roi d'Angleterre,
Qui nous a déclaré la guerre !

Le capitaine, au meme instant,
Fait appeler son lieutenant 
Le capitaine, au meme instant, 
Fait appeler son lieutenant : 
"Lieutenant, te sens-tu capable, 
Dis-moi, te sens-tu assez fort 
Pour prendre l'Anglais à son bord ?

Le lieutenant fier z'et hardi 
Lui répond : Capitaine, z'oui 
Le lieutenant fier z'et hardi 
Lui répond : Capitaine, z'oui 
Faites branl'bas à l'équipage 
Je vas z'hisser not'pavillon 
Qui rest'ra haut, nous le jurons.