Aléis de Puisaye

pennes_mirabeau_2015__5_.jpg

Comtesse de Bressieux

ALEIS DE PUISAYE Fille unique de Roger Baron de Puisaye et de Dame Paule de Pontchevron. Devient Baronne de Puisaye à la mort de son Père, comtesse de Bressieux par remariage et Marraine d’Aelys de Calveyrac.

Quand le père d Aléis partit en croisade il confia son épouse, alors grosse, au Seigneur Paul de Pontchevron père de celle-ci. C’est ainsi qu’Aléis passa ses 10 premières années au château de Pontchevron , son père ayant disparu en terre sainte.

Quand elle eut 10 ans sa mère la confia à Dame Gersende, sa chère amie de couvent qui était de la suite du comte de Toulouse. Celle-ci n’ayant pas d’enfant la prit en affection quand enfin elle mit au monde 1 an plus tard une petite fille nommée Isolde. Aléis et Isolde vécurent comme des sœurs, très attachées l’une à l’autre et quand Isolde fut mandée en mariage par Estéban de Calvayrac pour son fils Aymon, Aléis se trouva bien esseulée n ayant point encore contracté mariage, ses origines et religion en étant un peu la cause. Isolde eut une fille d’Aymon de Calvayrac et par affection pour sa sœur de cœur voulut la nommer Aléis. Mais le clerc qui prit acte de la naissance de la petite fille fit une erreur et c’est ainsi qu’elle s’appela Aélys de Calveyrac. Restée de nombreuses années à Toulouse auprès de Dame Ersende, Aléis fit un jour connaissance du seigneur Michel comte de Bressieux accompagnant Aymond de Calveyrac et sa fille Aélys venue visiter son aieule.

Le seigneur Michel ayant ressenti pour Dame Aléis une forte inclination la manda pour épouse. Celle-ci en étant fort éprise accorda à sa demande et ils convolèrent bientôt en justes et joyeuses noces. Le seigneur comte Michel ayant grand amour et grand soin de sa Dame accéda à son souhait de rester en pays occitan, approuvé de surcroit par le seigneur Aymond qui avait désir de le garder à ses côtés.