« Nous avons voulu ancrer ces festivités sur des bases historiques solides, et les ouvrir à tous les publics. Nous avons voulu être ambitieux, avec une majorité de manifestations gratuites », expliquent Jean-Louis Berthault, maire de Pontlevoy et son premier adjoint Hubert Armand. Sept jours de festivités vont mêler musique, chant grégorien, reconstructions de batailles, banquets et marchés médiévaux, stages de danse et de calligraphie. « Deux troupes d'une trentaine de soldats chacune vont camper tout le temps des festivités au pied de la façade de l'abbaye, explique Hubert Armand. Il y aura les troupes de Foulques Nerra d'un côté et celles d'Eudes II de l'autre, installées dans de véritables camps de vie, accessibles au public ! »